Col d'Izoard

Col d'Izoard


Col d’Izoard à vélo

Le Col d’Izoard relie le Briançonnais au Queyras. Comme le col du Galibier, il fait partie des cols les plus connus des Alpes. Si son versant Sud avec le passage de la Casse Déserte en a fait sa légende, la montée au Briançon est aussi un grand classique apprécié des cyclistes. Une très belle ascension…

obélisque au passage du col d'izoard
Altitude : 2360 m
Ouverture : de juin à octobre

Montée au Col d’Izoard depuis Briançon

Longueur : 19,2 km
Dénivelé : + 1150 m
Pourcentage moyen : 6 %

Accès : depuis le centre-ville de Briançon (Sainte Catherine), prendre l’avenue du col de l’Izoard (RD902).

profil col d'izoard depuis Briançon
Comme le montre le profil du col d’Izoard depuis Briançon, l’ascension s’effectue en deux temps :

une première moitié relativement facile jusqu’à Cervières (1600 m). Le début est un peu moins brutal que pour le col du Granon, les deux premiers kilomètres jusqu’au hameau de Font Christiane seront cependant vite récupérés. La route longe la Cerveyrette, d’abord avec 3 kilomètres de faux plat avec même une descente sur près de 500 mètres. La pente est ensuite assez irrégulière jusqu’à Cervières mais pas de quoi piocher dans ses réserves. La route change de direction, plein sud, les choses sérieuses commencent…

les 9 derniers kilomètres à 8% de moyenne avec les passages les plus durs au-dessus du hameau du Laus. Une quinzaine de lacets à négocier en forêt où la route a été élargie depuis quelques années, des virages adoucis et une piste cyclable tracée (depuis Briançon dans le sens de la montée). Ce passage dans les bois est très agréable malgré la pente. Les pourcentages diminuent un peu à la sortie de la forêt, et le col se découvre à l’approche du refuge Napoléon avant d’aborder le dernier kilomètre.

montée col d'Izoard dans la forêt après Le Laus

Montée au Col d’Izoard depuis le Queyras

Casse Déserte Col d'izoard
Le versant sud (par Arvieux et Brunissard) est le plus connu, par sa difficulté (14,7 km à 7,1 %) mais surtout par son paysage lunaire. Le passage dans la Casse déserte fait partie de la légende du Tour de France. Les plus grands champions y ont brillé ou y ont construit leur victoire dans la Grande Boucle. Une stèle dédiée à Louison Bobet et à Fausto Coppi est nichée dans le rocher à 2 km du sommet.

Le col d’Izoard a été escaladé une trentaine de fois par le Tour de France, essentiellement des années 1920 à 1950, et par le versant sud. Il a été franchi lors de l’étape Pinerolo – Galibier le 21 juillet 2011 et sur l’édition 2014 depuis Briançon.

Quelques grands noms passés en tête au sommet du col d’Izoard : Philippe Thys (1922, 1er passage ), Gino Bartali (1938, 1948), Jean Robic (1947), Fausto Coppi (1949, 1951), Louison Bobet (1950, 1953, 1954), Federico Bahamontes (1958, 1962), Eddy Merckx (1972), Bernard Thévenet (1975), Lucien Van Impe (1976), Claudio Chiapucci (1993), Santiago Botero (2000), Stefano Garzelli (2006).

Col d’Izoard 3.46/5 (26 votes)

Recherche : col de lizoard - col de l\izoard - izoard velo - col d\izoard - col izoard -

Articles qui peuvent vous intéresser :

Les derniers articles