Actu


Démontage du téléphérique de Serre Chevalier

Démontage du téléphérique de Serre Chevalier

En septembre 2012, les « oeufs » du Grand Alpe tiraient leur révérence (voir article). Avril 2013 marque un nouveau grand tournant pour la station de Serre Chevalier avec le démontage du 1er tronçon du téléphérique à Chantemerle. C’est le gros chantier de l’inter-saison dans le Briançonnais avec le remplacement de cette remontée mécanique historique et emblématique par une nouvelle télécabine.
Pour les nostalgiques (et ils sont nombreux), le second tronçon reste bel et bien en place, même s’il sera fermé cet été en raison des travaux à Serre Ratier. Et les nouvelles télécabines de 8 places seront…rouges !

Les travaux ont débuté avant la fin de la saison de ski, avec le décrochage des deux bennes le 22 avril :

dépose téléphérique serre chevalier le 22 avril 2013

les deux bennes du téléphérique stockées au pied de la piste Luc Alphand

Vue globale du front de neige de Chantemerle le 25 avril. La gare de la télécabine du Grand Alpe est en cours de démontage :

front de neige chantemerle le 25avril 2013

La gare aval du téléphérique étant classée monument historique, elle sera conservée et réaménagée pour servir de départ à la nouvelle télécabine de Ratier. Photo du 28 avril :

gare télépherique 28 avril 2013

Le 3 mai, il ne reste plus que des gravats à l’emplacement de la gare de la télécabine :

gare télécabine grand alpe 3 mai 2013

Samedi 4 mai, le pylône le plus imposant du téléphérique est mis à terre après découpage au chalumeau :

pylone télépherique serre chevalier

Un grand merci à Bruno Guillaume pour ses clichés sur le terrain !

Et on complète avec une photo de Lionel prise à Serre Ratier. C’est le grand « nettoyage » avant la construction d’un nouveau bâtiment qui sera commun à l’arrivée de la télécabine et au départ du deuxième tronçon du téléphérique :

travaux à serre ratier en mai 2013

>> Voir la suite des travaux de construction de la télécabine

Démontage du téléphérique de Serre Chevalier 4.50/5 (6 votes)

Recherche : telecabine serre chevalier - travaux serre chevalier - travaux telephérique serre chevalier - travaux serre ratier - travaux du téléphérique de chantemerle -

Articles qui peuvent vous intéresser :

3 Commentaires sur Démontage du téléphérique de Serre Chevalier

  1. david

    Quelle choc je viens d’avoir, le 1er tronçon du téléphérique démonté pour être remplacé par une télécabine. Pour moi ce téléphérique était une fièrté pour Serre Chevalier, et je vais vraiment le regretter. J’aurais passé des heures et des heures dedans. A l’époque de sa réouverture après l’incendie, c’était un vrai bijoux qui m’a passionné pendant des années, c’est un peu ce téléphérique qui a fait ce que je suis devenu aujourd’hui, superviseur technique pour un bureau d’étude. C’est à l’époque monsieur Honoré Astier qui m’avait conseillé le cursus scolaire à suivre car je révais de contruire des téléphériques. Au jour d’aujourd’hui je construits de beaux et gros projets qui n’ont rien à voir avec des remontées mécaniques, mais sans ce téléphérique je n’en serais pas là ou j’en suis aujourd’hui. J’espère que le 2eme tronçon restera encore actif pendant quelques années.

  2. YPM

    Nostalgie, parfaitement d’accord !
    comment pourrais-je oublier ma première montée en téléphérique et la descente depuis Serre Ratier à Noêl 1961…
    Les ainés avaient eu le droit d’emprunter le deuxième tronçon, le vrai, celui de Serre Chevalier, moi j’étais trop jeune (7 ans) pour faire autre chose que la piste bleue aujourdh’ui appelée la Briance. Les cabines étaient rouges, toute arrondies, déjà la seconde génération.
    Et puis ce fut l’incendie en 1983, la reconstruction en 1984 ou j’ai travaillé sur le dessin des nouvelles cabines…c’était mon premier travail.
    Aujourd’hui ce fidèle serviteur a tiré sa révérence, respectons l’audace et le courage des pionniers, mais dès l’hiver prochain nous vous attendons avec une belle (j’èspère) gare a Serre Ratier avec des façades en bois, des cabines assises confortables et … rouges.
    Nostalgique oui, comme quand je vois passer une Dauphine ou une 504, mais pour vite m’assoir dans une Mégane climatisée ou une Peugeot dernier modèle. Qui a dit une Audi ? certainement pas moi

  3. JMP

    Un grand merci pour ce reportage.
    Fidèle parmi les fidèles de Serre Che depuis plus de 40 ans, je suis cela de Paris après avoir pris la dernière benne fin Avril. Et avec beaucoup d’émotion.
    Continuez s’il vous plait
    Cordialement

Les derniers articles